Beauté

Tout savoir sur le balayage

balayage femme

Technique infaillible pour apporter lumière, profondeur et volume à vos cheveux, le balayage à la côté. Oubliez les changements de couleurs radicales, on éclaircit avec subtilité et on apporte à la chevelure un shoot de lumière et d’élégance.

Dans cet article

  1. Qu’est ce qu’un balayage ?
  2. Différence entre les mèches et le balayage
    1. Les mèches
    2. Le balayage
  3. Les différents types de balayage
  4. Comment entretenir son balayage ?

Qu’est ce qu’un balayage ?

Le balayage est une coloration partielle des cheveux. Il consiste à teindre des fines mèches qui viendront se mêler à votre couleur naturelle afin de l’illuminer. Le balayage est idéal pour réchauffer les cheveux foncés, pour rendre éclatants les cheveux blonds ou pour apporter du volume à des cheveux lisses.

Le balayage est adapté à tout type de cheveux, naturelles ou colorés, courts ou longs. Blondes ou brune, le balayage donnera un coup d’éclat à votre chevelure. Il permet également d’ajouter de la profondeur aux cheveux bouclés et d’apporter un peu de volume et de matière au cheveux fin. Vous l’aurez compris, cette technique est destinée à toutes les femmes.

Attention cependant, les colorations ne sont jamais très bonne pour les cheveux. Les balayages sont donc plutôt conseillé sur des cheveux en bonne santé.

balayage cheveux bouclés

Différence entre les mèches et le balayage

La différence entre les mèches et le balayage se tient principalement à la profondeur de la couleur. Les mèches sont plus épaisses, plus contrastées et bien plus visibles. A l’inverse, le balayage joue sur la subtilité avec des mèches fines apportant lumière, reflet et volume à la couleur.

Les mèches

Les mèches sont beaucoup plus visibles mais aussi plus larges et plus contrastées. Elles permettent de réveiller une couleur et d’apporter beaucoup de caractère à une coupe de cheveux un peu fade. La technique est aussi un peu différente puisque la coloration de mèche passe par l’enveloppement de celles-ci dans l’aluminium. Cette méthode permet de conserver la chaleur pour favoriser l’adhérence de la coloration.

Les mèches permettent une transition parfaite avant de changer de couleur si vous hésitez à sauter le pas. Les coiffeurs coloristes conseillent de ne pas choisir une couleur trop contrastante pour ses mèches afin d’éviter une démarcation trop franche avec le couleur naturelle et un effet peu élégant.

Le balayage

Le balayage est beaucoup plus subtil que les mèches et a pour objectif d’apporter de l’éclat et de la lumière à la chevelure en mêlant couleur naturel et reflets plus claires. Comment il permet d’intégrer des éléments plus claires, le balayage permet de capter la lumière et d’apporter du volume et un très joli effet de matière qui donnera du relief à vos cheveux.

Le balayage étant moins profond, il est aussi moins agressif pour le cheveux. Comme il se déploie sur la longueur, l’effet racine est également moins présent lors de la repousse des cheveux.

Les différents types de balayage

Le Tie & Dye

C’est une version moins subtile du balayage. Ici, les longueurs sont décolorées et on marque un contraste fort et une démarcation nette entre les deux couleurs. En général, les racines et le début des longueurs sont naturelles alors que les longueurs et le pointes bénéficient d’un éclaircissement très prononcé.

balayage ombré hair

L’ombré hair

Inspiré du Tie & Dye, l’ombré hair permet un éclaircissement beaucoup plus doux entre la racine et les pointes. La démarcation est plus douces, moins contrasté et se fond davantage dans la chevelure. On pourrait presque définir un dégradé de trois couleur : foncée aux racines, intermédiaires sur les longueurs et claires sur les pointes.

Le balayage renversé

Le nom ne trompe pas, nous sommes ici sur l’inverse d’un balayage. L’éclaircissement de la chevelure se fait au niveau de la racine et des premières longueurs alors que les pointes restes dans leur couleur d’origine.

balayage renversé

Le sombré hair

Le balayage sombré haire est l’effet coup de soleil par excellence. C’est un éclaircissement progressif, une évolution de la couleur naturelle vers une teinte plus claire sans démarcations. Le contraste entre les racines et pointes est très faibles, permettant un effet 100% naturelle. On peut le retrouve sous le nom de balayage sunshine chez certains coloriste.

Le broux

Encore une technique, inspirée du Tie & Dye, pour celles qui choisissent de ne pas choisir. Contraction du brun et du roux, le broux apporte de subtils reflets roux ou cuivrés les longueurs et les pointes des cheveux foncés. Ces nuances variées apporteront de la lumière mais également de la profondeur à la chevelure.

Le bronde

Le bronde est le juste milieu entre le brun et le blond. Si vous ne voulez pas choisir, ce balayage est fait pour vous. La technique est très proche de l’ombré haire et permet d’apporter une belle touche lumineuse aux cheveux foncés et illuminera les blond cendré un peu ternes.

Le highlight

Le balayage highlight permet d’apporter de la lumière à la chevelure par des touches de blond profond et intense. Le contraste étant fort, cette technique apporte beaucoup de volume aux cheveux lisses et fins. C’est une technique souvent utilisée pour masquer les premiers cheveux blancs qui viendront se perdre dans le blond intense.

balayage highlight

Le soft light

Inverse du highlight, cette technique est plus douce, plus subtile. Elle consiste à apporter du reflet et des nuances plus claires et lumineuses dans vos cheveux. Un moyen élégant et discret d’amener de l’éclat dans votre chevelure.

Le balayage Californien

Le balayage californien est célèbre pour son naturel et l’absence de démarcation entre la racine et les pointes. Son secret ? Le choix de la teinte que l’on sélectionnera seulement un ou deux tons en-dessous de sa couleur et le choix des mèches à éclaircir.

Comment entretenir son balayage ?

Comme il est très subtil, le balayage ne demande que peu d’entretien. Pour maintenir une jolie nuance dans vos cheveux, il est conseillé de se rendre chez son coiffeur tous les 3 mois pour lui redonner un peu d’éclat.

Comme la coloration a tendance à abîmer et à assécher le cheveu, l’entretien de son balayage passera par une bonne routine capillaire. Ne laver par trop souvent vos cheveux, 2-3 fois par semaine et rincer les à l’eau tiède voire froide si vous le supporter.

Choisissez également un shampoing adapté. Après un balayage il vous faudra nourrir et hydrater votre belle chevelure lumineuse. Optez pour un shampoing spécial pour les colorations afin d’éviter que la couleur ne vire.

Sinon, un shampoing doux, sans sulfate, enrichi en beurre de karité ou à l’huile de coco sera idéal pour assouplir le cheveu et l’hydrater. Un shampoing pour cheveux bouclés par exemple pourra convenir.

Toujours dans l’objectif de le nourrir, pensez à réaliser, une fois par semaine, un masque capillaire. Un boost d’hydratation et de douceur pour vos cheveux !

Vous pouvez également mettre en place une routine d’entretien naturel de votre balayage en choisissant l’huile de ricin ! Idéal pour assouplir et renforcer vos cheveux, vous pouvez appliquer quelques gouttes d’huile de ricin sur la longueur de vos cheveux et surtout sur les pointes. Enveloppez vos cheveux dans une serviette chaude pendant 20 à 30 minutes puis faites votre shampoing.

Le balayage n’a maintenant plus aucun secret pour vous. Si vous hésitez encore, rapprochez-vous de votre coiffeur ou d’un coloriste, il pourra vous apporter tous ses conseils et son savoir-faire pour des cheveux de toute beauté.